Idées bizarres paroles

Plongé dans le vide noyé dans tes pensées bizarres

Tu restes planté là, en tournant un café noir

Tu baisses les yeux, tu regardes pleuvoir

Les secrets de la magie noire au fond d’un tiroir

Tu restes là, immobile, les mains dans les cils

Les cicatrices trop fragiles, des images indélébiles

Te cacher dans une île, partir, quitter la ville

Renaître en exil, le corps et l’esprit tranquille

 

Echanger, ta vie contre la mienne

Te donner, toutes mes soirées mondaines

Et changer, le décor et les scènes

Et chasser, tous ces mots qui frappent et qui mènent

A la haine… tout jeter à la benne

 

Plongé dans des dires où les histoires s’enchaînent

Mélodrames et délires où les images s’entremêlent

Des mots, des destins, des récits, toujours les mêmes

Briser le fardeau des secondes que tu traînes avec peine

Pour sourire comme il faut, il me faudra grandir

Découvrir comme il faut dans l’ombre d’un sourire

Pris le temps de découvrir, mon monde, mon empire

Pour enfin me dire que le meilleur est à venir