Une nuit de moins

Dans une boite noire

Le froid et le silence

Avant que ne commence

La ronde des passagers qui dansent

 

Dans une boite noire

Dansent les ombres de l’oubli

Certains s’y perde avec ennui

D’autres s’agitent avec envie

 

Dans une boite noire

Au gré des ondes de tous ces bruits

On voit passer tous les fantômes

Dont les regrets en sont le fruit

 

Dans une boite noire

Partis en transe

Dans son errance

Tous ces corps mous et sans vie

 

Regarde…Regarde…

Le silence qui suit

Un sifflement le train qui passe

Une nuit de moins sur le damier laisse une trace

 

Dans une boite noire

L’ivresse t’a emporté

De plein fouet

Tu as été percuté

 

Dans une boite noire

Tu ouvres enfin les yeux

Au milieu des adieux

Commence un nouveau jeu